Les Piano Keys Weirs (PK Weirs) permettent de tripler le débit d’un déversoir

Publié le 19 juin 2015 dans Piano Key Weir

Version imprimable Version imprimable


Testés sur modèles réduits depuis plus de 15 ans et en service depuis 10 ans sur de nombreux barrages dans divers pays, ce type de labyrinthe amélioré (le Piano Key Weir) représente une solution économique qui combine à la fois le rendement hydraulique et la simplicité des structures et de leur construction.

Le dessin en plan des murs est rectangulaire, une partie de ceux-ci est en porte à faux et les murs suivant l’écoulement sont inclinés. Cette forme est hydrauliquement favorable et permet de réduire la largeur de la base de la structure, permettant ainsi son utilisation sur la plupart des déversoirs et des barrages poids.

Les schémas ci-dessous présentent un projet type de PK Weir symétrique dont les proportions sont données en fonction de la hauteur maximum « Pm » des murs du labyrinthe. D’autres configurations peuvent être utilisées au cas par cas en fonction des conditions et des besoins spécifiques (un seul porte à faux amont, ou un seul porte à faux aval, ou aucun porte à faux, etc..).

Vue en Plan

Coupe 1-1 (alvéole de sortie) 

Coupe 2-2 (alvéole d’entrée)

Pour une charge hydraulique à l’amont ”h” comprise entre 0.4 Pm and 2 Pm et un ratio entre la longueur développée des murs et la longueur du déversoir proche de 5, le débit déchargé (en m3/sec) par mètre de déversoir est proche pour le modèle ci-dessus de 4.3 h√Pm à comparer à 2.15 h√h pour un seuil Creager.

De nombreux détails sont donnés dans l’Annexe 2 du Bulletin C.I.G.B. n°144.

Ecoulement sur modèle     

Barrage Piano Key Weir de Van Phong (Vietnam)

Version imprimable Version imprimable


Haut de page